ÉDITO

Cinq ans, c'est l'âge adulte pour un prix littéraire. Cinq années qui ont montré le lien étroit unissant le sport et la littérature. Plus qu'un lien, d'ailleurs, un dialogue entre deux abnégations, l'effort sans limite et l'écriture sans fin, toujours au service des autres, le public, les lecteurs. Boxing Club de Daniel Rondeau, notre lauréat 2016, illustre à merveille la rencontre de ces deux mondes. Un écrivain s'en va se frotter physiquement au noble art sans savoir qu'il va plonger dans un univers de souffrance et d'épanouissement. Dans la salle d'entraînement, sur le ring, pendant le combat, impossible de tricher. Le boxeur est comme l'écrivain authentique devant sa feuille blanche. Ces existences-là ne sont faites que d'heures de vérité. Mais ces hommes et ces femmes pris entre les cordes constituent aussi une famille. On se combat, on ne se hait pas, on se respecte, on partage les mêmes douleurs. Largement salué par le jury, Boxing club est une ode à l'humanité et la fraternité d'un sport qui ne se résume pas au choc de quatre boules de cuir. C'est la vie que Daniel Rondeau nous livre avec des mots simples, élégants comme l'inoubliable jeu de jambe de Cassius Clay, toujours justes. Un bonheur de lecture.

Photo de Denis Jeambar, Co-Président du Jury de l'association Jules Rimet Sport et Culture.
Denis Jeambar
Co-Président du Jury
Lire le mot d'Alain Gillot, Lauréat 2015 du Prix Jules Rimet
Voir le Prix 2016

Actualités