Le Nouvel Observateur 12 juin 2014 « Jules Rimet a inventé la Coupe du Monde en 1930. En ce temps-là, on prenait le bateau pour se rendre en Uruguay et on retranscrivait ses impressions de manière fort littéraire dans un petit carnet. Près d'un siècle plus tard, Yves Rimet, petit-fils de feu le président de la Fifa (1921-1954) a confié le précieux manuscrit à Renaud Leblond qui en publie les meilleurs extraits. Où l'on découvre que Rimet l'humaniste (il avait créé une section poésie dans son club du Red Star !) fut aussi un défenseur acharné du professionnalisme, qui devait permettre à des jeunes de milieu populaire de s'extraire de leur condition sociale. Visionnaire, ce Jules. »